Sélectionner une page

Free 2020 movies on is fmovies down in HD1080p. Pharmacy for men viagra 100mg

Serena ROSA était inscrite à Sciences Po Bordeaux, elle est aujourd’hui en Master 2 en Coopération, Développement et Innovation de l’économie globale à l’Université de Turin.

Elle souhaite devenir analyste économique ou consultante en internationalisation d’entreprise dans un organisme privé ou public en France, en Italie ou à l’international.

Première vision de Bordeaux, premières impressions ?

Très jolie ville, très chic.

Bordeaux ville d’accueil, de bienveillance envers les étudiants étrangers ?

Oui au niveau de la Mairie et de l’Université en général qui fait des efforts pour bien nous accueillir. Les initiatives comme Bordeaux Alumni démontrent qu’il y a un vrai intérêt local à mieux intégrer les étudiants de toutes nationalités.
C’est plus compliqué en ce qui concerne le logement : en effet, pour les étrangers il s’avère difficile de trouver un appartement dans le centre-ville sans garant français.

Bordeaux ville dynamique ?

Oui, c’est une ville où l’on ne s’ennuie pas, et il y en a pour tous les goûts avec de nombreux événement organisés été comme hiver.

Les étudiants français sont-ils accueillants vis à vis des étudiants étrangers ?

Cela dépend. Au début cela a été difficile de connaître des étudiants français, je me suis naturellement tournée vers des étudiants étrangers. Mais ma volonté de m’intégrer étant forte, je me suis inscrite à des associations étudiantes au sein desquelles j’ai tissé de forts liens d’amitié avec des français.

Bordeaux ville chère ?

C’est en partie vrai, mais avec un peu d’expérience on peut arriver à ne pas trop dépenser. Les marchés, les petits restos, les réductions pour étudiants permettent de mener une belle vie pas trop chère.

Un bon plan à partager ?

Faire ses courses au marché St Michel ou au marché des Capucins ! Les produits sont de meilleure qualité et les prix très inférieurs à ceux du supermarché. En plus le cadre est très typique !

Vos promenades favorites dans Bordeaux ?

Sur les quais, le jour ou le soir c’est toujours très fascinant.

Sortir de Bordeaux pour aller où ?

Sur le bassin ou à l’océan, ce n’est pas très cher et ça vaut le coup !

Avez-vous déjà partagé le repas d’une famille bordelaise ?

Oui, dans le cadre de Bordeaux Alumni ou chez les familles où je faisais du babysitting.

Bordeaux ville de privilégiés ?

Bah oui ! Le soleil, le vin, la bonne bouffe : que demander de plus ?

Bordeaux ville connectée ?

Oui, le digital est un véritable enjeu pour la métropole.

Bordeaux ville cosmopolite ?

Pas encore, mais je pense qu’elle pourrait le devenir.

La culture est-elle accessible aux étudiants étrangers ?

Oui, il y a des tarifs privilégiés pour les étudiants

Votre musée préféré ?

Le musée du vin aux Chartrons.

Votre lieu de sortie favori ?

J’aime bien les bars où l’on peut aussi danser.

Votre bilan bordelais ?

J’ai vécu à Bordeaux presque deux ans et je suis tombée amoureuse de la ville. Je peux m’imaginer y retourner vivre une fois mes études terminées.

Comment percevez-vous le tissu économique bordelais ?

Un emplacement stratégique qui lui permet d’avoir beaucoup des relations commerciales, en particulier avec l’étranger. L’activité économique est déjà très présente, mais la ville essaie toujours d’attirer des nouvelles activités.

Votre quartier préféré ?

Le quartier Saint-Pierre, j’y ai vécu trois mois et c’est vraiment sympa.

Le plus gros défaut de Bordeaux ? 

L’écart entre rive gauche et droite, la première super valorisée, la deuxième presque oubliée.

La plus grosse qualité de Bordeaux ?

Les transports publics.

Votre place préférée ?

La place de la Bourse.

Votre « événement » bordelais préféré ?

Danse sur les quais. Génial !

Alumni en quelques mots ?

C’est un programme qui essaie de créer un lien durable entre étudiants étrangers et le tissu économique bordelais.

Qui est votre parrain et comment s’appelle son entreprise ?

Eric Sénechal, CEO de Brainify.

Votre parrain a-t-il joué le jeu ? 

Je n’aurais pas pu espérer un meilleur parrain. Il s’est montré fort disponible pour me faire connaitre Bordeaux et son activité. Il m’a permis d’effectuer un stage de trois mois au sein de son entreprise. Une expérience unique et enrichissante.

Avez-vous rencontré sa famille? Vous a-t- il invité chez lui ?

Oui, j’ai pu connaitre ses filles et sa femme.

Que retenez-vous de cette expérience ?

Une expérience très utile, qui m’a permis de connaitre mieux Bordeaux sous différents angles.

Comment voyez-vous la suite de Bordeaux Alumni, resterez-vous en lien avec le programme et la communauté Bordeaux Alumni ?

J’espère ! En tout cas je garderai le contact avec mon parrain.

Interview réalisé par Guillemette Bardinet pour Invest In Bordeaux